Compteurs Gaz et Eau

L’installation de 35 millions de compteurs d’eau et 11 millions de compteurs de gaz, tous communicants et connectés, est prévue très prochainement pour tous les foyers de France.

COMPTEURS D’EAU

Afin d’effectuer une relève de l’index à distance, chaque compteur sera équipé d’un module d’émetteur radio avec des fréquences pouvant aller jusqu’à 868 MHz.

Comme pour le Linky, seront installés des concentrateurs chargés de récupérer les informations obtenues et les transmettre par téléphonie mobile et antennes-relais au centre de gestion.

Il vous appartient de refuser cette installation, et d’adresser à votre fournisseur un courrier de refus suivant le cas :

  • Lettre de refus simple (lien)
  • Lettre de refus en réponse (lien)
  • Lettre de refus après menaces (lien)
  • Lettre de retrait après pose forcée (lien)

COMPTEURS DE GAZ

Le compteur de gaz dit « Gazpar » est équipé d’un module communicant qui envoie ses données vers un concentrateur lequel émet ses informations vers une antenne relais de téléphonie mobile.

Toutefois, l’implantation de ces concentrateurs, qui sont en fait des antennes relais, est soumise à déclaration préalable auprès de la municipalité. « Le compteur de gaz n’est pas la propriété du consommateur, mais celle du gestionnaire de réseau. » (lien)

Contrairement au compteur Linky, Gazpar n’est pas soumis à obligation de déploiement par l’opérateur. Il est conseillé de signifier son refus à GRDF par lettre RAR, avec copie au Maire.

Si le compteur est à l’extérieur, il est recommandé de coller sur le compteur un exemplaire de son courrier de refus. En cas de pose forcée, il est possible de limiter l’impact des radiofréquences émises en entourant l’antenne émettrice de papier aluminium : cela n’empêchera pas le comptage, mais seulement la transmission.

  • Lettre de refus (lien)
  • Lettre de retrait après pose forcée (lien)