Crèches / Ecoles

Il est nécessaire de réserver un chapitre particulier aux crèches et aux écoles pour plusieurs raisons :

Il y a près de 7 millions d’enfants accueillis dans les crèches et les écoles, maternelles et primaires, publiques et privées.

Que nous soyons parent, enseignant, éducateur, assistante maternelle, médecin, pédiatre, personnel de santé, animateur, association, collectif, ou citoyen … nous sommes tous concernés par le présent et l’avenir de nos enfants.

De nombreuses actions générales contre les compteurs sont actuellement menées pour l’information de chaque citoyen, mais nous ne devons pas oublier les enfants.

Dans les crèches et les écoles, les enfants ne sont plus sous la responsabilité des parents, mais confiés à d’autres autorités, censées les protéger et garantir leur santé et leur sécurité.

Chaque citoyen est libre de vivre comme il l’entend au sein de son domicile, mais ni l’état ni Enedis ni les maires ni quiconque n’ont à imposer dans toutes les crèches et toutes les écoles, à tous les enfants qui y sont accueillis, un dispositif à risques que les parents n’ont pas choisi, en connaissance de cause.

Agir dans le cadre des crèches et des écoles est aussi un acte pédagogique, tant pour les enfants que pour les parents.

Pédagogique pour les parents, car on peut tolérer que des parents peu ou mal informés puissent manifester une certaine indifférence, voire une certaine résignation, face aux problèmes soulevés.
Seront-ils aussi indifférents et résignés lorsque la santé et la sécurité de leurs enfants sont questionnées ?
Leurs enfants ne sont-ils pas aussi un moyen d’éveiller les parents, les interpeller et leur faire prendre conscience d’un véritable problème de société ?

Pédagogique pour les enfants, car ce sont les enfants qui décideront de la société dans laquelle ils souhaiteront vivre.
L’éducation des enfants en matière de « monde connecté », avec ses risques, ses travers et ses dangers, doit être une priorité. L’école doit être un modèle et une référence en la matière, un « sanctuaire » selon certains, auxquels pourront se référer les enfants et leurs parents, aujourd’hui ou demain.